France Suisse

Ici St Claude,
La Cie Gravitation en grève à la maison du Peuple,
Pendant que nous faisions grève, l’équipe de France de Jean Jaurès perd 4 à 5 contre la Suisse suite au remplacement surprise de F. Hollande par Pierre Gattaz au poste d’entraineur. La France régresse…encore!
Les commentaires en léger différé:

La grève

ICI SAINT-CLAUDE,
NON LES CAROTTES NE SONT PAS CUITES
Nous, salariés intermittents de la compagnie Gravitation, actuellement en résidence de création à la Fraternelle de Saint-Claude, avons décidé à l’unanimité de nous mettre en grève ce vendredi 20 juin, date à laquelle nous devions représenter une étape de notre nouvelle création « Label Vie ». Nous avons bien conscience que cette décision n’aura pas la portée médiatique que pourrait avoir entre autres l’annulation du festival d’Avignon mais par cette action, nous nous inscrivons dans un mouvement plus large qui défend des valeurs de coopération, d’émancipation et de solidarité, qui furent autrefois celle du socialisme.
Cette décision a été d’autant plus difficile à prendre que nous sommes, ici à la Maison du Peuple, dans un lieu de culture fort d’une histoire qui défendait une économie basée sur la solidarité, que notre nouvelle création questionne les pratiques libérales mises en œuvre aujourd’hui et tente de lui opposer une alternative fondée sur le bien-être collectif.
Les valeurs propres au socialisme ne sont absolument pas portées par le gouvernement en place. C’est pourquoi nous espérons que la dissidence grandissante au sein du PS pourra faire basculer les choix d’un gouvernement qui s’enferre dans une politique intolérable, ne servant que la finance, « notre ennemi », au détriment du plus grand nombre.
Dans un contexte où les choix de société faits par nos dirigeants affaiblissent les plus précaires, où la recherche du bien commun cède la place aux intérêts particuliers de quelques-uns, notre combat ne se limite pas à la défense de notre régime spécifique, il est politique et culturel.
Pour finir, nous citerons nos amis interluttants du Nord : « Nous n’acceptons pas de nous soumettre au pouvoir économique et financier (…) à l’endoctrinement des cerveaux qui pousse au chacun pour soi et qui élabore des stratégies de diversion »
NOUS N’ACCEPTONS PAS CETTE ABSCENCE D’IMAGINATION AU POUVOIR.

grève