On aimerait bien jouer chez nous

2016 s’achève bientôt. L’occasion de dresser un petit bilan et d’aiguiser notre sens critique.
Nous avons joué 43 fois (un statut d’intermittent), mené cinq actions culturelles de front, monté une production pour notre prochaine création, « Obsolète », entamé une autre création, « Faire le Jacques » (ou comment traverser l’histoire de la décentralisation culturelle au travers de 2 figures emblématiques, Jacques Vingler et Jacques Fornier).
Nous avons passé plus de 2 mois dans des gites ou chambres d’hôtels.
Sur les 43 fois où nous avons joué, 10 représentations ont eu lieu en Franche-Comté, dont 7 étaient l’aboutissement d’actions culturelles. Mr Kropps, Label Vie et Horribilis, les 3 spectacles confondus n’auront eu droit qu’à 3 représentations en Région. Nous avons donc joué 3 fois plus en Languedoc Roussillon qu’en Franche-Comté.
Selon les critères de la DRAC et du Conseil régional, ceci est signe d’une compagnie qui se porte bien.
Lorsqu’on interroge les copains de la Francomtoise de Rue (Collectif de compagnies de Franche -Comté qui s’apprécient et travaillent ensemble sur des événements) nous nous apercevons que cette réalité est commune à la plupart d’entre nous.
Nous jouons dans des CNAR, des scènes conventionnées et des scènes nationales, mais pas chez nous.
Alors amies et amis des structures institutionnelles de Bourgogne Franche-Comté, élu(e)s des collectivités territoriales de cette belle Région, ne pensez-vous pas qu’il y aurait là quelque chose à inventer, avec les acteurs du territoire, de votre territoire ?

J’ai l’impression que si vous continuez votre petit bonhomme de chemin comme si de rien n’était, dans 10 ans, dans 20 ans, vous n’aurez plus de public, le votre sera trop vieux pour se déplacer et venir jusqu’à vous.
Ainsi parlait Fabientoustra.

Enfin bref! C’était une toute petite pique, afin de rassurer ceux qui pensaient qu’en gagnant en reconnaissance, nous avions perdu notre sens critique.

Toujours est-il que nous reprenons notre spectacle d’horreur pour enfants, Horribilis, au théâtre de Morteau (c’est en Région et ça fait parti des 3 dates énoncées plus haut) et que ça nous fait bien plaisir. Jusqu’ici, un seul programmateur l’a vu, Catherine Nozet, de la MJC Palente. Elle l’a déjà acheté en 2014 et elle le reprogramme en 2017…………………………………………..
Ceci est un appel.
HORRIBILIS affiche bis