Zone Optimum de Bonheur :

une approche géographique, culturelle et artistique d’un territoire

Une Zone Optimum de Bonheur est un audit sensible et poétique d’un territoire, qui se met en jeu au travers de divers outils artistiques : vidéo, musique et théâtre. C’est une action qui, à partir d’une mosaïque de témoignages, d’une mise en images et en musique, et de reconstructions théâtralisées, met en lumière ce qui fait la force d’un territoire.

Notre hypothèse est simple : la Zone Optimum de Bonheur est ce qui fait culture. Culture, dans le sens que la sociologie donne à ce terme, à savoir ce qui est « commun à un groupe d’individus »,  « ce qui les soude », c’est-à-dire ce qui est appris, transmis, produit et créé. La culture n’est pas simplement une affaire d’arts, de lettres et de sciences, mais englobe aussi les modes de vie, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.

Dans un monde où les valeurs sont essentiellement économiques, nous partons à la recherche de ces valeurs moins visibles, qui constituent la culture d’un territoire et de la façon dont elle s’élabore au cours du temps.

L’optimum de bonheur que nous recherchons, loin des bien-être à la carte qui peuplent les publicités, réside dans ce qui nous lie, nous met ensemble, ce que nous partageons en termes de valeurs, d’histoires, de représentations, d’idéaux. Il forme un espace d’utopie dans lequel des gens imaginent, se projettent, agissent ensemble.

Cette approche géographique, culturelle et artistique est ce qui fait la particularité de l’action que nous menons. La ZOB est à la fois un concept et une action qui se déroule en plusieurs phases et s’ancre dans un savoir-faire propre à notre compagnie. Les différents territoires, sur lesquels nous avons agi, de par la diversité de leurs habitants et des problématiques qu’ils recouvrent ont été pour nous des terrains de jeu et de prospection qui ont nourrit notre pratique et enrichi nos façons de voir et de faire.

La Zone optimum donne une vision,  d’un écosystème humain en mouvement avec les tensions et les possibles qui y sont à l’œuvre.

 

 

 

Fermer le menu